« Salt river » de James Sallis – Gallimard, Série Noire, traduit par Isabelle Maillet

salt river

Lu ce matin ce joli livre… J’ai trouvé l’intrigue qui en fait une Série Noire très secondaire; non, ce qui en fait l’intérêt, c’est la belle écriture et l’atmosphère, mélancolique et silencieuse, la sensation de temps arrêté, les personnages oscillant entre le concret et un côté éthéré, un peu comme des fantômes. Turner, shérif adjoint au passé de psychologue, de combattant du Viet-Nam et de taulard traîne sa vie en rémission,  tâchant consciencieusement de résoudre trois affaires dans cette petite ville « …où chacun est au courant des affaires de son voisin, ou du moins en est persuadé. Ici, dit toujours Doc, t’as qu’à éternuer pour que les autres, quatre baraques plus loin gueulent : A tes souhaits ! « 

C’est un livre particulier, étrange, avec quelque chose d’onirique, j’ai bien aimé ce texte, comme une parenthèse.

« Au fond, il en va de même pour la plupart d’entre nous. On ne pose pas les pieds sur des rues pavées d’or, on n’a pas une existence bien remplie, on ne dit jamais aux gens qu’on aime combien on les aime quand il le faudrait, on n’incarne jamais vraiment les ombres qu’on projette en traversant ce monde. On se contente d’avancer. 

Et certains – quelques rares élus – s’emploient à essayer de voir ce qu’ils peuvent encore faire comme musique avec ce qu’il leur reste. »

Un bon article sur ce livre ICI

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Salt river » de James Sallis – Gallimard, Série Noire, traduit par Isabelle Maillet »

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s