« A vol d’oiseau » – Craig Johnson – Gallmeister, traduit par Sophie Aslanides

a vol d'oiseauC’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé dans ce nouvel opus des aventures de Walt Longmire, mon shérif préféré, la large présence du peuple Cheyenne et de Henry Standing Bear – la Nation Cheyenne – , l’ami taciturne mais fidèle et sûr. Et aussi l’inénarrable Lonnie Little Bird et son « Mmmm, oui, c’est bien vrai ».

 Walt et Henry assistent, impuissants, à la chute du haut d’une falaise d’une jeune femme de la réserve et de son bébé.  À première vue, il s’agit d’un suicide, mais il apparaît très vite que c’est plutôt un meurtre déguisé, dont toutefois le bébé sort indemne. Audrey Plain Feather et son petit Adrian ont été poussés.

wyoming-686896_1280Va commencer pour Walt une enquête au rythme effréné, menée pied au plancher, œil sur la montre et mains sur les genoux pour reprendre souffle. Pour l’occasion, un nouveau personnage prend vie, toujours aussi bien dessiné par Craig Johnson, voici Lolo Long, toute nouvelle chef de la police tribale, au caractère à peu de choses près aussi bien trempé que celui de Vic ( ici absente ). Walt va s’atteler à lui faire comprendre sa vision du métier.

« Il y a une humanité que nous partageons tous, et si vous avez besoin que quelqu’un vous apporte quelque chose, vous feriez mieux de comprendre ça, ça rend le boulot plus facile. »

Je n’oublie pas de vous dire que c’est un moment important de la vie de Walt puisque Cady, sa fille, va se marier et que c’est durant les préparatifs de la noce que se présente cette affaire. Notre shérif va mener un train d’enfer pour trouver le coupable et arriver à finaliser ce mariage. Cady a choisi une cérémonie traditionnelle cheyenne sur un lieu sacré, et Walt  doit se prêter à des rituels très spéciaux pour avoir le droit de la faire sur la réserve. C’est alors qu’intervient un passage du livre absolument surréaliste, une petite merveille digne de Lewis Caroll.

« – Je peux vous demander comment vous avez fait pour vous retrouver là ?

Sa tête noire bougea, et un œil rond comme une bille, d’une couleur vieil or, darda son regard sur moi.

-C’est bien typique des hommes, de poser des putains de questions comme ça. »

cheyenne-woman-named-woxie-haury-in-ceremonialJe n’en dis pas plus, ce serait vache, mais ça démontre une fois de plus que Craig Johnson a un grand talent, capable de passer de la scène la plus réaliste du bureau du shérif avec téléphone, mug de café et bottes croisées sur la table à un onirisme étrange et inquiétant, d’où sort toujours une vraie réflexion philosophique. Tout ça sans se payer de grands mots et avec humilité.

On sent bien ici encore l’amour et le respect de l’auteur pour le peuple cheyenne. Sans jamais idéaliser, en nous faisant voir la vie dans la réserve sans image d’Épinal, il nous dit aussi la fragilité de ces populations et la position injuste qui est la leur. Ce mariage de Cady, aux cheveux tressés comme la crinière de sa jument noire Wahoo Sue, ce mariage si bien décrit, si émouvant, est un superbe hommage à ce peuple et à sa culture. Tout ça me rend toujours plus aimable cet auteur, qui sait écrire de la littérature populaire intelligente et fine, drôle et sensible en même temps.

craig qdpJ’ai adoré ce moment de la cérémonie, et puis la vie personnelle de Walt, la fin du livre est à la fois belle et triste; je me trompe peut-être, mais sèmerait-il des petits cailloux pour nous amener à ce qui se passera au prochain épisode ? Deux corbeaux officieront à la noce, reste à choisir le présage qu’ils sont censés porter…

N’hésitez pas à lire les remerciements de Craig Johnson car sa finesse d’esprit et son humour vont jusque là.

Une bien belle et bonne lecture.

Advertisements

4 réflexions au sujet de « « A vol d’oiseau » – Craig Johnson – Gallmeister, traduit par Sophie Aslanides »

  1. Et dire que je n’aie encore jamais lu Craig Johnson… Pourtant, trois romans de sa série m’attendent sagement. Cet été, j’entamerai « Little Bird » et rencontrerai enfin Longmire! Je crains l’addiction!

    J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s