Bilan du Challenge : cinq photos, cinq histoires

Je remercie Evelyne de m’avoir conviée à vivre cette expérience . Car c’en est une.

Le plus difficile étant de rester dans les limites que l’on s’est imposées en devenant blogueuse et d’être sincère. Il y a une différence entre parler de ce qu’écrivent les autres, et écrire soi-même pour parler de soi. Parce que là, on parle forcément et directement de soi. Heureusement tout ça est sans prétention aucune, si ce n’est d’échanger avec les personnes les plus fidèles de nos blogs, de faire connaissance avec les autres à travers des moments et des lieux de notre vie. Mais c’est difficile, croyez-moi, parce que l’on se penche sur des points forts ancrés dans notre mémoire, et ça peut faire un peu mal. Mais formidable exercice d’échange et de partage. Vous pouvez lire la participation de l’ami Bernhard/Lorentz, vraiment belle, et j’espère celle de Marie Dhollande , une de mes plus anciennes « suiveuses ». Et peut-être d’autres ? A voir…En tous cas, je réalise plus que jamais comme écrire est impliquant, et puis que j’aurais pu vous parler aussi du Finistère, de la Haute-Loire, de Marseille…Je l’ai fait dans des articles de retour de vacances, je pourrais vous en parler autrement, MAIS, ce blog est dédié à mes lectures avant tout et ce genre d’exercice restera occasionnel. 

SAM_3298

Vue depuis le sommet du Mont Mézenc, encore un endroit dont j’aurais pu parler…

Advertisements

8 réflexions au sujet de « Bilan du Challenge : cinq photos, cinq histoires »

  1. C’est à mon tour de te remercier, Simone. J’ai beaucoup aimé te découvrir un peu plus à travers tes cinq photos et histoires. Tu as raison, c’est difficile de parler de soi sans devenir omniprésent(e). Rendre universelles nos expériences c’est le challenge des mémoires et ce qui fait leur succès lorsque ce genre de récits est réussi. J’ai beaucoup aimé les photos et textes de Bernhard aussi, surtout depuis que je réalise que le français n’est pas sa langue natale. Je suis impatiente de rencontrer Marie. Merci à tous.

    J'aime

    • Oui, moi aussi, j’aime beaucoup ce qu’a écrit Bernhard, entre humour et poésie, toujours un peu décalé, et en plus, comme tu dis dans une langue qui n’est pas sa langue natale. De biens jolis moments tout ça ! Moi aussi, j’attends Marie, parce qu’elle sait faire des photos assez exceptionnelles, je sais que ses mots peuvent être aussi puissants que son oeil

      J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s