Belle et intéressante rencontre avec Bruce Machart

Je l’attendais cette soirée ! Et pas déçue du déplacement, vraiment. Il faut remercier et saluer Jean-Marc Brunier pour ces parenthèses littéraires offertes aux lecteurs dans sa jolie librairie du Cadran Lunaire.
cadran-lunaire-macon-1296049429
Un plaisir n’allant jamais seul, j’étais avec mon amie Béatrice, grande amatrice comme moi de littérature américaine. Après un musardage dans les rayons, un très grand monsieur est entré en souriant, devancé par une jeune femme, la traductrice . Et nous nous somme retrouvés réunis pour écouter Bruce Machart répondre aux questions de J.M. Brunier, puis aux nôtres. Sur le pourquoi et le comment il écrit, la réponse claire et développée a été qu’en fait, rien n’est planifié; des personnages lui apparaissent, ne demandant qu’à vivre sous sa plume, avec la question : cet homme, tel qu’il est là, que fera-t-il s’il arrive tel évènement ? Et ainsi se noue l’histoire. Il a dit surtout que la nouvelle est sa passion première. En fait les textes du recueil « Des hommes en devenir » ont été écrits avant le roman, mais aux USA comme en France, le roman est plus vendeur, et il a dû proposer un début de roman pour que ses nouvelles soient publiées. Il a été question du Texas, de ses hommes durs, impassibles, des archaïsmes qui existent encore dans cet état quant à l’éducation des garçons, et du mal à s’en défaire. De nombreuses références à Faulkner, de l’humour, de la disponibilité, des réponses claires à des questions qui l’ont parfois surpris, comme celle posée sur le « tu » et le « vous », qui n’existent pas en anglais, et entraînent des choix de traduction en français qui ne sont pas anodins…Tout ça a été très intéressant, vivant, et bien sûr, suivi d’un bon verre.
SAM_4057Bruce Machart a accepté que je fasse une photo pour vous, tandis qu’il signe mon bouquin : « Alors ? C’est « tu » ou « vous » ? avec l’accent et en riant.
Ce grand monsieur ( à vue d’œil, je dirais pas loin des 2 mètres…)  nous a parlé de son travail aussi bien qu’il écrit, et il ne nous reste qu’à attendre d’autres livres de cette plume puissante et qui promet encore de très grandes heures de lecture.
Publicités

17 réflexions au sujet de « Belle et intéressante rencontre avec Bruce Machart »

  1. Chouette moment dis-moi !
    Je reviens sur ce que je disais sur l’intéret de rencontrer les auteurs…finalement j’ai tort !
    Je n’ai pas commenté tes anciens post, ils étaient comme d’hab, inspirés et donnaient envie…
    Mais comme je n’avais rien à dire de plus …Mais je les ai lus bien sûr comme toujours !
    Bises ma Livrophage

    J'aime

    • Oh oui ! c’était bien ! En fait, rencontrer les auteurs, d’une part ça les démystifie, mais surtout, parler avec eux permet de comprendre la démarche de celui qui écrit…Comme quand je parle avec toi ( et je crois, bientôt devant un verre…)de ton travail, je peux mieux comprendre ta démarche, tes motivations, tes élans…Et Bruce Machart, est très très sympa et drôle
      Bises ma fée !

      J'aime

  2. Excellente soirée ,je n’ai rien à ajouter à ton post .Si ,je suis rentrée sans me perdre !Et j’ai tout de suite attaqué « Des hommes en devenir  » A bientôt

    J'aime

  3. Mais que c’est sympa! Tu parles bien de cette belle expérience et tu donnes envie de rencontrer des auteurs. Donc Bruce Machart est fantastique! J’essaierai de lire un autre de ses romans.
    Merci La Livrophage!

    J'aime

    • Il n’y en a que deux : un roman, celui que tu connais et « Des hommes en devenir », recueil de nouvelles qui ne se passent pas au Far West :), mais avec la même veine et la même qualité de plume. Oui, c’est bien de rencontrer des auteurs dans ces conditions idéales, avec un libraire qui maîtrise bien son sujet

      J'aime

  4. Hé hé .. Et qui te dit que, chemin faisant vers son hôtel, Monsieur Machart ne s’est pas dit, en pensant à toi : « j’ai fait une belle et intéressante rencontre » … ?!
    🙂

    J'aime

    • Rhôôô ! Arrête tes c… euh pardon, bêtises ! Avec tous les gens qu’il rencontre, pffff ! Ceci dit, je pense qu’en général les auteurs sont contents de ces rencontres, parce que le lecteur apporte un oeil neuf sur leur oeuvre, surtout quand ils viennent d’un autre pays.

      J'aime

      • Plus sérieusement (« quoi que …. » comme dit Devos), je suis persuadée que l’écho de ses écrits ne laisse pas un auteur indifférent. J’imagine même sans peine à quel point ces rencontres doivent être émouvantes pour eux : leurs mots ont pris vie et cheminent dans l’imaginaire de ceux qui les ont lus. Et ça, c’est pas rien. Moi j’dis … !

        J'aime

      • tout à fait vrai, ça se voit sur leurs visages, quand on les surprend avec une question, et qu’ils voient ce que leurs mots ont provoqué chez les gens, des émotions, des réactions. Tu dis bien ! 🙂

        J'aime

      • J’en suis certaine. J’ai croisé des auteurs fascinants dans leurs présentations et d’autres plus ordinaires même si leurs livres étaient super. La rencontre avec les lecteurs n’est pas toujours facile pour certains.

        J'aime

      • oui, tu as raison…L’écriture est, j’imagine, quelque chose d’assez solitaire, avec une plongée en soi, parfois, et une vision du monde particulière, liée à un moment de vie, par exemple; et entendre ce que les lecteurs en ont perçu, peut-être totalement différent de ce qu’on a imaginé, ça peut être déstabilisant. Bien sûr, la teneur de ce qu’on écrit entre en jeu, mais en tous cas, l’expérience avec D.Vann et B. Machart m’a montré que certaines questions – qu’ils ont trouvées pertinentes – ne leur étaient pas apparues. Il s’agit donc bien d’un véritable échange, d’une vraie rencontre, eh ben c’est chouette ! 🙂

        J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s