Antidote à la grisaille et à la pluie…

PelourinhoBahiaBrazil_01_mVu, hier, un reportage sur la perle Salvador de Bahia où vécut Jorge Amado – « Trop baroque, trop sensuel, trop exotique, trop folklorique » – , et où se déroule nombre de ses romans ( ajouter Itabuna, sa ville de naissance, et Ilheus, où il vécut aussi, capitale du cacao ).Vous pouvez lire, si comme moi vous aimez cet écrivain, cet article .

Le groupe Olodum, que vous pouvez écouter et voir dans ces vidéos, est né dans le cœur de Bahia en 1979, dans le quartier du Pelourinho, dépeint par Amado à maintes reprises. Dans « Dona Flor et ses deux maris », la belle et charmante Dona Flor, cuisinière émérite de renom endure l’infidélité de son époux adoré Vadinho, jusqu’à sa mort : « Si beau et si mâle, si expert dans le plaisir ! Une fois de plus les larmes envahirent les yeux de la jeune veuve. Elle essaya de ne pas penser à ce qu’elle se remémorait malgré elle et qui n’était pas convenable pour un jour de veillée funèbre. »

500x375_traditional_bahia_street_kitchen_salvador_da_bahia_brasil_mLisez ce livre savoureux à tous points de vue! Et comme rien n’a changé au Pelourinho – le quartier reste plein de « vauriens », mais surtout de miséreux et d’enfants perdus – des personnes  à l’esprit amadoïen ( oui, je dirais ça, je me permets un néologisme, et voilà ! ) ont créé Olodum, pour lutter contre les discriminations raciales et sociales, dont vous pouvez tout apprendre sur ce site.

Michael Jackson ou Paul Simon ont joué avec ce groupe…Regardez, écoutez, et réchauffez-vous au soleil de Salvador de Bahia  !

Et surtout :  lisez le grand Jorge…

« Je ne suis pas né pour être célèbre ni illustre, je ne me mesure pas à cette aune, je ne me suis jamais senti un écrivain important, un grand homme : juste un écrivain et un homme. Enfant grapunia — des terres du cacao –, citoyen de la ville pauvre de Bahia, où que je me trouve je ne suis qu’un simple Brésilien marchant dans la rue, vivant. Je suis né coiffé, la vie a été prodigue avec moi, elle m’a donné plus que je n’ai demandé et mérité. Je ne veux pas dresser un monument ni poser pour l’Histoire en chevauchant la gloire. Quelle gloire ? Pff ! Je veux seulement conter quelques histoires, certaines drôles, d’autres mélancoliques, comme la vie. La vie, ah ! cette brève navigation de cabotage ! »

« Navigation de cabotage » ( Gallimard, 1996 )

Salvador_CCBY10_m

 

Publicités

25 réflexions au sujet de « Antidote à la grisaille et à la pluie… »

  1. Ah ! Merci pour ce coup de soleil ! C’est vrai quoi, j’en avais grand besoin : j’ai bien fait de prendre ces 2 jours de vacances, non ? :-))

    J'aime

  2. Oh, comme il aurait été impardonnable que je passe à coté de ce post ! Et comme j’aurais raté quelque chose ! Oui, oui, et encore oui, à Amado, à ses livres formidables, plein de fantaisies, de joie, de douleurs, de sentiments, de couleurs, d’odeurs, de vie, d’humanité, vibrant de vie !
    Oui à cet homme aussi, engagé, généreux ! Oui à Salvador de Bahia, oui au Brésil, à ce rêve de de pays multiracial, multiculturel, riche de ses différences ! Il reste du chemin, mais ce pays est comme la promesse de ce que devrait être le monde un jour ! Et enfin, oui au soleil, à la musique ! Hacht, comme cela fait du bien tout ça ! Merci et bises et re bises

    J'aime

  3. Je disais donc …
    Cela aurait été impardonnable que je passe à coté de ce post ! Et que je ne le commente pas !
    Que je n’évoque pas les livres d’Amado, fabuleux de fantaisies, de bruits, de couleurs, d’odeurs, d’humanité …Que je ne salue pas cette homme aussi, plein d’engagement, de générosité …
    Que je ne frétille pas au son des percussions qui font vibrer le cœur et le corps …
    Que je ne voyage pas à Bahia, que je ne m’enthousiasme pas du Brésil, pays si jeune, plein de promesse d’un monde multiculturel, multiracial … J’en aurais raté des choses ! Et en plus, j’aurais loupé une bonne dose de soleil et d’énergie !! Merci ma Livrophage ! bises et re bises !!!

    J'aime

      • Tiens, je ne l’ai pas lu celui-ci, je vais me le trouver pour mes vacances !
        Car, je lis beaucoup en vacances, enfin ! Je vais d’ailleurs ressortir ta liste que j’ai précieusement enregistré sur mon ordi ! Bises ,je t’écris en off !

        J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s