Lectures à voix haute : le bilan !

affiche lectures jpeg 4Le soleil tapait bien fort, mais brillait joliment sur le cloître des Ursulines dimanche, à Thoissey.

9h30, installation de l’exposition sur les décors peints du département de l’Ain, en compagnie de Jacques, le président de l’association et quelques autres personnes; belle expo d’ailleurs, très riche et complète. Le vent nous joue des tours, tournant en tous sens, il faut lester les grilles d’affichages avec de ces gros galets de Saône, trouvés au long d’un mur…Ce petit cloître ( privé depuis 1792 ), aux premières heures de cette journée est encore empli de fraîcheur; près d’un soupirail un chat tout blanc surveille cette agitation soudaine, prêt à déguerpir dans la cave. Je reste ensuite seule, pour attendre les visiteurs, mais le matin est calme…

SAM_3979Je me fais plaisir à regarder ces vieux murs, que la  charmante  propriétaire a su garder « dans leur jus », comme on dit, sans restauration excessive, gardant ainsi tout le charme des arcades de pierre dorée , surmontées d’un garde-fou de fer forgé qui donne à ce haut mur une note aristocratique. Un joli moment de paix, agrémenté par la rencontre d’un jeune homme chinois, qui se trouve là chez la propriétaire, et qui vient me saluer…s’en suit une longue conversation vraiment agréable, sur la littérature, entre autres( ça vous étonne ?) . Accueil de qualité, s’il en est.

 

SAM_3977Midi, on ferme et rejointe par mon mari, c’est l’heure du repas, avec une spécialité locale : la cagouille…Qui consiste en une fricassée d’escargots agrémentée comme il se doit de beurre aillé et persillé, servie avec des pommes de terre sautées et une salade verte. Servi sous chapiteaux, sur l’esplanade de la MJC, ce repas est le moment pour moi de revoir des personnes connues, et de discuter un peu…La chaleur monte ( le rosé aidant…), je retourne au cloître, pour ouvrir l’expo à 15 h, et commencer à me concentrer pour mes 30 minutes de lecture…Que je vous parle de mon programme : un certain nombre d’heures de recherches, de réflexion et de travail pour établir un ensemble cohérent, et en capacité de tenir l’auditoire. J’ai fait des découvertes magnifiques, mon option étant lumière et couleurs…Long séjour sur Gallica, épluchant les manuscrits ( oh ! merci Internet ! ), passage dans ma bibliothèque où se trouve la correspondance de Van Gogh…Je vous conseille de lire ces lettres absolument poignantes, bouleversantes, pour mieux comprendre qui fut cet homme totalement peintre, et rien d’autre.

SAM_3976Non content de peindre, voulant être compris, il écrivait ses toiles en quelque sorte, pour les donner à voir à son frère et à ses amis…

MirbeauOctave Mirbeau…Nom d’un chien ! Quelle plume ! Et quelle volonté de défendre les artistes, avec quel talent!  Les impressionnistes, vilipendés par la critique, ont trouvé en lui un ardent défenseur, et un extraordinaire œil sur leur travail. Je me suis régalée à  fouiller dans les articles qui paraissaient alors dans la presse, et à dénicher son regard sur Monet, Van Gogh, Gauguin ou Boudin…Je ne saurai trop vous conseiller de lire « La 628 E 8 »  dont j’ai lu un passage intitulé « Le port, patrie du peintre », extrait qui parle du port comme lieu de formation d’artistes et de Rembrandt.

starry-night-van-gogh-wallpaperl-urlo-allargate-larea-della-coscienza-qnhbu1r4 640px-Claude_Monet_1899_Nadar_crop Et c’est lui encore qui m’a donné son regard sur Van Gogh – portrait d’une sensibilité extrême et d’une grande intelligence – et sur Claude Monet.

SAM_3975 Pour celui-ci, j’ai ajouté quelques lettres de Belle-Ile en 1886 ( vues et lues au Musée des Beaux-Arts de Quimper en 2011 sur l’expo  » De Turner à Monet, la découverte de la Bretagne par les paysagistes au XIXe siècle  » – magique Turner! – et enfin, morceau de roi, quelques extraits de lettres de Clémenceau à son ami Monet. 153 lettres du Tigre ont été collectées et réunies dans un livre :  » Georges Clémenceau à son ami Claude Monet : correspondance » éditions Réunion des Musées nationaux ( je vais l’acheter bien évidemment, je veux tout lire ! ), et pour vous une courte missive ICI; ces lettres sont des pépites, la trace d’une amitié exceptionnelle et sans faille. Mais alors, la verve de Clémenceau, son humour, tout cela a été une découverte totale, et un enchantement de lecture absolu…

JPP 020C’est donc ce petit programme que j’ai présenté aux auditeurs, venus nombreux, au moins 40  personnes, je crois, et dans des conditions un peu « hot ! A 16 h, le petit jardin du cloître était le royaume du soleil:  lumière , couleurs…et chaleur ! C’est pourquoi nombre de personnes se sont réfugiées avec leur chaise à la seule ombre d’un mur ( pas visible ici, c’est à gauche, caché par l’arbre ), les autres affrontant les températures de l’enfer ! La toile à mon côté m’a été prêtée par mon amie Nadine Pillon ( son site est dans mes liens « artistes » ) à laquelle j’ai pensé très fort en préparant ces lectures. Quant à moi, portée par ces textes si beaux, par l’envie d’en offrir toute la saveur au public, j’ai mis tout mon cœur, toute ma conviction à ma lecture…et il me semble que ça a bien marché. On m’a embrassée, serré la main, remerciée, pour les textes, pour les découvertes, c’était trop court ou pas assez long….Vous comprendrez que je suis contente…point de lecteur somnolent en vue ! ( ça, c’est pour quelqu’une qui se reconnaitra…). Un grand moment de bonheur, ce partage que je voulais comme un hommage aux artistes du pinceau, capables de faire naître  » l’illusion complète de la vie… » ou « la fête miraculeuse de la vie » par le travail acharné et obsessionnel de la lumière et de la couleur, ces mêmes artistes se révélant être des plumes d’exception, faisant surgir cette vie dans leurs écrits aussi…

SAM_3978

Si je n’ai pas présenté beaucoup de romans ces derniers temps, c’est que ces préparatifs m’ont absorbée, et j’ai lu, beaucoup, quand même.

Je précise que l’exposition et la lecture étaient bien évidemment ouvertes à tous, et gratuites.

Pour moi, riche, belle, réjouissante journée. Et je remercie une fois encore l’Association des Amis du Vieux Thoissey et de son canton de m’avoir fait confiance pour cette manifestation. Je remercie également la très gentille habitante des lieux, qui m’a offert une pause café et conversation dans le si joli décor de sa maison. Je pense avoir d’autres photos bientôt, je les partagerai avec vous.

 

 

 

 

Publicités

19 réflexions au sujet de « Lectures à voix haute : le bilan ! »

  1. Ton post m’a enchanté ! Je n’avais pas compris, pauvre idiote, que tu allais lire des textes sur la peinture! Cela avait l’air vraiment super bien , le cadre et le choix de tes textes et le thème bien sûr! Si tu as mis le même enthousiasme à ta lecture qu’à l’écriture de ce post, oui, tu as du avoir du succès ! Bravo, je suis sure que cela t’a fait grand bien !!Bises bises

    J'aime

  2. un chouette (et court pour notre part) moment dans cet endroit magique, avec il est vrai une température un peu (trop pour nous) élevée, et un ouistiti plus attirée par les cerises que par la lecture… mais un chouette moment quand même ! merci

    J'aime

  3. Merci pour ce reportage, qui est -je pense- le juste reflet de l’ambiance … L’accueil des vieilles pierres, du soleil (un peu trop apparemment !!), des peintures, des mots choisis, et bien sûr ton accueil à toi, ta présence, ta voix, ta sincérité … Belle expérience à renouveler, donc !
    Et puis j’avoue que j’ai été contente de te voir -même en photo seulement-. Tu es la belle dame que j’imaginais à travers nos échanges …

    J'aime

    • Bouh ! Tais toi, Marie ! Je me suis aperçue avec horreur qu’on pouvait zoomer !!!Bon, c’est pas grave. Tu auras ma voix un de ces jours ! Et si, par hasard ( ou pas ) tu passes dans la région, fais signe !

      J'aime

      • J’avais pas vu !!! Alors bien sûr, je suis allée voir de près !!! Dis, depuis le temps que tu regardes Kali sous toutes les coutures ! Je suis contente que tu aies un visage maintenant, même tout petit petit !
        Bises

        J'aime

      • Kali c’est de la triche ! Elle a pas de rides, pas de lunettes, pas de kilos en trop, même quand elle fait une orgie de pâte à tartiner choco-noisettes dont je tairai le nom ! Kali, c’est une fée, et moi…bouuuuh ! ben non…

        J'aime

      • Je me suis caricaturée pour mon post sur mardi gras ! A part les grimaces, je ne ressemble pas à Kali !Du moins au dehors ! C’est drôle, je t’imaginais avec des cheveux courts !
        Dis , pour la première fois, tu n’as pas commenté mon p’tit dessin hier ! Je suis désespérée !
        Je plaisante ! Bises

        J'aime

      • J’en viens,et j’adore ! Hier, c’était journée confitures : des plombes à dénoyauter des griottes bien bien mûres, je ressemblais à un pot de colle ! Et de la groseille…Et c’est long !

        J'aime

  4. Merci pour ce reportage complet. Bravo pour ce travail de recherche et de présentation. Les photos sont superbes. Dommage d’habiter si loin, j’aurais adoré venir t’écouter.
    Je n’avais jamais entendu parler de la cagouille. Pas trop fan d’escargots. Mais les pommes de terre sautées et la salade me rappelent mon beau pays. Et les petites chaises et le cloitre: trop beau. Travailler gratuitement est un vrai cadeau que tous ont du apprecier à sa juste valeur.

    J'aime

    • En fait, ce que j’appelle travail est du plaisir à 100%. J’ai toujours été une autodidacte et une amatrice, mais très très consciencieuse ! Oui, moi aussi, je rêve d’un jour faire la lecture aux copines du net !

      J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s