Retour de vacances

Pour ouvrir le diaporama, clic sur la première photo

Mis à part le fait que j’ai perdu de belles photos sur un autre appareil, je vous envoie quelques images d’une semaine durant laquelle le vent fut un compagnon indéfectible, et les températures assez basses pour interdire la baignade. Pas de problème, on a trouvé de quoi nourrir notre curiosité, dans un coin où nous n’irons JAMAIS en été, mais où nous avons vu des choses superbes, comme : Sérignan, petite ville qui ressemble à un village ( vieilles ruelles aux noms plaisants, jolies façades aux beaux balcons en fer forgé…) et une place, devant une salle de spectacle très moderne, une place intitulée « Rayonnante » par Daniel Buren, pas moins ! Et aussi un beau musée d’Art Contemporain. Ici nous avons été reçus par deux jeunes femmes souriantes et nous avons eu l’explication de tout ça : un maire féru de culture et conscient sans doute du fait que c’est un atout, a créé contre l’avis de beaucoup un pôle culturel conséquent et de très haute qualité. Il faut ajouter à Sérignan une médiathèque qui fut la première du département de l’Hérault ( eh oui, avant Béziers même…Mais Béziers, à présent…Je n’en parle pas tout de suite…), et un festival de bande-dessinée ( en Juin ). Bref, 7000 habitants qui ont là une richesse dont à priori ils ne savent pas tout à fait la valeur…Très intéressante conversation, donc, avec les filles du musée. Celui-ci est devenu musée régional en 2010, ce qui assure sa pérennité. Voir le site.

P_C3_A9zenas1_mPézenas…un bijou, je ne m’attendais pas à ça du tout, c’est de toute beauté, ça reste naturel et vivant, et là est né Boby Lapointe , auquel est dédié un petit musée associatif ( « Eh ! Dis Boby ! » ) où nous avons ri deux heures; ici est entré dans l’histoire l’Illustre Théâtre de Molière ( Pagnol disait  « Si Jean-Baptiste Poquelin est né à Paris,  Molière est né à Pézenas » ). Une belle journée où à un tournant de rue un panneau indique : « Le bonheur est dans l’impasse » et au fond s’ouvre une vieille porte sur un atelier de forgeron. Et à Pézenas, on fabrique des berlingots…mmm !

Partout, excellent accueil; il faut dire que nous sommes hors saison, et le vacancier se fait plus rare, mais tout de même, beaucoup d’attention, de gentillesse et le temps de discuter, on a aimé ça…Puis promenades à Minerve     (beau  village et bon vin ), puis Sète –  j’adore – : jour du grand marché, vraiment grand, les bateaux ( c’était le départ des thoniers ) et de vrais gens dans les rues, de toutes les couleurs, comme les étals appétissants, ça rit, ça gueule, ça braille !Ça vit, quoi! …

SAM_3935Mèze, pas très connue je crois mais joli centre ville ancien, sans apprêt, on lève la tête vers les façades aux si beaux balcons de fer forgé, les chats roupillent derrière les grilles, lorgnent d’un air indifférent les quelques passants et referment les yeux…St Guilhem le Désert et le pont du Diable, Gruissan et l’étang ( il faisait vent froid et juste 16° ), calme village à cette saison, au décor préservé…Des choses jolies ou étonnantes si on sait regarder…Comme dans de nombreux lieux, d’ailleurs…J’ai dit à Mary qu’il y avait aussi des choses moches…Ben en gros c’est ce que j’ai ressenti à Béziers qui vient de se doter d’un maire, qui, à moi, fait froid dans le dos. On trouve facilement sa bio sur le net, je ne mets pas de lien, si ça vous intéresse, tout y est…Il s’appelle Robert Ménard. Béziers est une belle ville qui demande qu’on la soigne et du coup, là…C’était plus fort que moi en croisant les gens, je me disais : « Et lui, elle…Ils ont choisi Ménard? »

SAM_3843En passant devant l’hôtel de Ville, dans la cour on aperçoit une plaque qui rend hommage à Jean Moulin…Ce qui s’est passé à Béziers, Mary, c’est très moche et ça gâche la visite ( enfin à moi, ça la gâche ). De moche, j’ai vu des sacs poubelles ( pas des déchets en vrac, des sacs fermés ) jetés dans les petits canaux qui agrémentent certains villages, et les canards qui tournent autour. J’ai vu, de moche, des endroits où à cette saison, 80% des logements sont fermés et n’ouvriront que 3 mois cet été, tandis que des milliers de personnes dorment dans la rue, ça, c’est moche. J’ai vu, très moche, une rue le dimanche, bourrée de mangeurs de méga-glaces et de frites, coincés entre les vitrines de boutique où tout est authentiquement chinois, tongs, shorts, chapeaux, cigales hideuses en faïence, et où tu paies ta mauvaise pression de 25 cl trois euros cinquante… Et aussi des décharges sauvages, des tas de carcasses de voitures rouillées au beau milieu d’un champ, parmi les coquelicots…

Sinon, pour tout le reste, c’était bien !

Musique pour la route : « Out among the stars » de Johnny Cash, album posthume qui avait été mis au placard, serein, beau !

 

Allez voir ICI ou  , et aussi sur : Paul Valéry

Publicités

14 réflexions au sujet de « Retour de vacances »

  1. Chouette de nous faire partager tes vacances avec tes belles photos, Sérignan me fait envie! Et Béziers, brrrrr… Les immortels Boby Lapointe et le grand Georges me font chaud au coeur. Bon retour!

    J'aime

  2. Ah oui, je ne savais pas que tu étais allée à Béziers…. Oui, je sais c’est moche, et vu mon travail, d’un point de vue professionnel, de l’intérieur c’est encore pire, crois-moi.

    Mais sinon, oui, tu as vraiment fait un très très joli tour. Si en plus, tu as été bien accueillie, c’est le bonheur. Rien ne vaut la chaleur humaine, surtout en vacances !
    Tu as l’air d’en avoir bien profité et c’est le principal.

    J'aime

    • Je te crois ! En passant devant les librairies, y voyant de bons livres, des vitrines à mon avis en résistance dans les choix, je me disais : si tout le monde allait voter, si on ne laissait pas la place aux autres, même lassés et déçus que nous sommes…Si, si, si…on allait leur botter le cul, comme dit l’ami Thomas Fiera…Bon ! J’étais en vacances, mais du coup on se sent suspicieux dans cette région, même avec des gens apparemment sympas…Mais on arrive à retrouver les membres de notre tribu, comme dit la fée Kali, comme dans ce très joli musée de Sérignan, ou à la médiathèque où bien sûr je suis allée faire un tour; là où nous avons bu un café dans cette librairie – salon de thé grande comme un mouchoir de poche, dans le petit petit village de Minerve…A chercher les belles choses, on rencontre souvent de belles personnes

      J'aime

      • Ca console toujours. Les métiers de la culture ont toujours résisté. Nous, on avait fait une vitrine « Tous à poils…et à plume » en mettant des livres sur les animaux, et dans le magasin, là on avait carrément la table sur le « genre » hahaha. Rien qu’au Salon du Livre, ils avaient fait fabriqué des badges pour ça, on a bien ri !
        Ca fait plaisir, des mairies engagées dans la culture, à leur échelle. C’est bien 🙂

        J'aime

      • C’est sûr, mais du coup, cette équipe n’a pas été réélue !!! et le musée est devenu régional, ce qui est mieux pour son avenir et celui du personnel ! En attendant, le travail a été fait et les gens du coin devront bien admettre un jour que c’est un plus pour leur commune ! Comme quoi, parfois, et quitte à y laisser son poste, il ne faut pas ménager la chèvre et le chou, mais y aller, comme pour la peine de mort ! Sinon, on serait peut-être encore à l’âge de pierre, les gros bras nous traîneraient par les cheveux pour rentrer à la maison, un truc du genre ! Le bonheur, hein ?!

        J'aime

  3. Sympa, le diaporama.
    C’est une région que je connais fort peu ; pourtant j’ai ma belle-mère à Sète et chaque visite -en été, forcément- est un triple supplice (supporter tout ce monde, l’envie de visiter et ne pas pouvoir le faire en sont deux, et je te laisse deviner le 3ème !!).
    Grosse déception aussi quand j’ai découvert que Brassens n’avait pas été enterré au cimetière marin, mais dans celui qui donne sur l’étang. Sa supplique n’aura vraiment pas été entendue ….

    J'aime

    • En fait, il ne voulait pas y être enterré ! Dans la chanson, il dit « que mon cimetière soit plus marin que le sien » ( Valéry ), il parle de la plage comme cimetière, et en fait il voulait être enterré dans le cimetière des pauvres, celui du bas. Rien de plus ordinaire que sa sépulture, d’ailleurs, identique aux autres, sauf qu’il y a sa photo. Comme il préférait l’étang de Thau à la mer. J’ai vu son tout petit bateau, le Gyps, on se demande comment le gaillard tenait dessus !J’aime bien Sète et hors saison, c’est encore mieux. Ce n’est pas aussi touristique que d’autres lieux sur la mer, c’est une ville où on sent la vie des gens, l’activité humaine, pas trop léchée ni aménagée pour le touriste, le parking n’est pas du racket, on peut y manger bien pas cher… Sète est menée par un UMP, c’est ça le 3ème truc ? C’est fini, tu sais, le prolétariat qui vote à gauche ! il vote droite et surtout, extrême droite : Béziers en est un triste exemple

      J'aime

  4. Donne envie de partir. Et Johnny Cash sur la route c’est pas mal. Pas trop car il me donne un peu le cafard. Superbes photos de coins que la normande que je suis (encore un peu) connais mal. Merci.

    J'aime

    • Ce CD là est bien moins triste que les autres, j’ai trouvé, voix impeccable et de l’humour aussi sur certains morceaux…Sinon, une région à visiter hors saison impérativement sauf si on aime la foule consommatrice et tartinée à la crème solaire ! Et les beaux endroits comme St Guilhem le Désert abusent un peu avec des prix de parking prohibitifs, mais enfin, une fois qu’on y est, on n’a pas le choix !

      J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s