« There will be blood » de Paul Thomas Anderson : merci Arte !

 

La télévision, très peu pour moi…Mais quand Arte s’en mêle et diffuse un tel film, à moi le canapé !Je l’avais manqué à sa sortie, Arte diffusait hier soir « There will be blood » ( beau titre ! ). Dire que c’est un grand film est faible, dire que Daniel Day-Lewis est extraordinaire ne dit pas un centième de son talent. Tout dans ce film est réussi : écrit comme une tragédie, audacieux dans sa forme, une bande-son géniale et puis l’immense Daniel Day-Lewis, incarnant Daniel Plainview comme personne ne pouvait mieux le faire. 

 

 

Cette histoire d’un pionnier du pétrole dit encore la violence qui a généré l’histoire des USA.  Ce personnage « qui n’aime pas les gens », et veut devenir infiniment riche pour pouvoir vivre à l’écart des autres, incarne un individualisme forcené et un goût immodéré du pouvoir qui suinte de chaque expression de Daniel Day-Lewis . Musique discordante, lancinante, longues scènes sans dialogues, une tension terrible tient le spectateur sur la corde raide. On sait que ce sera un drame d’un bout à l’autre. Eli, l’escroc prêcheur de l’Eglise de la Troisième Révélation, n’attire pas plus de sympathie que le pétrolier. La cupidité anime les deux hommes, la soif de puissance en fait deux adversaires jusqu’à la mort. Pas de présence féminine, si ce n’est Mary, la petite fille blonde qui deviendra l’épouse du fils adoptif de Daniel. Là se situent les seules scènes de tendresse : cet enfant que le féroce Daniel emmène partout avec lui dans ses négociations, parce que son visage d’angelot influence les discussions…

montana-53857_640

Je ne raconte pas, sans doute nombre d’entre vous a déjà vu ce film déjà ancien, mais quant à moi, j’ai adoré tout simplement ce grand moment de cinéma. C’ est un film terriblement violent , la  mise en scène rend  à merveille la brutalité de cette histoire, de cet univers et de ces personnages. Le sang dont il est question, celui de la terre, devient enjeu de puissance, et depuis : ça dure… Le scénario est tiré d’un roman :

« Pétrole !  » de Upton Sinclair, paru en 1927.

Une bonne critique ICI

 

Publicités

15 réflexions au sujet de « « There will be blood » de Paul Thomas Anderson : merci Arte ! »

  1. La liste de ce que je devrais voir, lire s’allonge au fur et à mesure de tes articles ! Zut, encore raté !! Mais je garde bon espoir !!! Je crois que je vais me faire un petit carnet dédié Livrophage ! Bon premier mai en attendant !! Bises bises

    J'aime

    • T’inquiètes : je me dis la même chose chaque fois que je vais dans une librairie, ou une bibliothèque…
      Un brin de muguet ce premier Mai, plein de senteurs printanières, pour concurrencer la pâquerette ! Bises

      J'aime

  2. Encore un sujet très contemporain malgré la parution ancienne du livre qui est bon aussi. Arte débutait quand je suis partie de France, et comme vous je regarde peu la télé. Ici c’est moyen et quasiment impossible de recevoir les programmes de France. Quand on peut ils sont souvent coupés et je devrais dire censurés. Des passages entiers d’émission sautent quand ils sont jugés trop politiques ou pas assez politiquement corrects, je devrais dire. Ce qui est dommage car c’est justement ce qui serait intéressant.
    Merci pour un nouveau billet qui dévoile une vision un peu sombre mais bien vue de la Californie.

    J'aime

    • Merci de ce commentaire intéressant, Evelyne. Je savais que la télé américaine n’était pas extraordinaire, mais je ne savais pas qu’il y avait une telle censure. Arte propose vraiment de bons programmes, sans aucune publicité. C’est parfois un peu rasoir ( comme France Culture ! ) mais c’est quand même largement au-dessus du reste. J’aime bien une émission qui s’appelle Karambolage, qui propose de façon drôle une sorte de comparatif des cultures françaises et allemandes ( coutumes, expressions linguistiques, etc…) et les reportages, mais pas tous et puis quand on a des films comme celui d’hier ! En tous cas, c’est la seule chaîne qui propose un regard critique sur cette Allemagne dont on nous vante tant les vertus et on se rend compte que tout n’y est pas rose, loin de là…Bref, j’aime bien !

      J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s