La livrophage crève la dalle !

Deux livres, deux sources de déception et d’ennui, du coup je suis en colère!

absolution« Absolution » de Olafur Jóhann Olafsson ( Seuil ) , qui ne m’a pas intéressée DU TOUT ! Je passe , donc.

lackberg« L’oiseau de mauvais augure » de Camilla Läckberg…

Franchement, je ne comprends pas ce qu’on lui trouve. C’est gentillet, propret, on ne ressent pas grand chose : ni inquiétude, ni angoisse, pas d’humour, pas de poésie; c’est plat, tranquille, les personnages sont lisses, on n’a pas de surprise…Erica prépare son mariage et déprime à cause des kilos de sa grossesse qui vont gâcher la robe et Patrik Hedström mène une enquête, voilà, quoi…

Et puis quelques clichés avec la télé – réalité qui vient perturber la vie tranquille de la petite ville, des jeunes déphasés, du fils à papa à l’orphelin …Pfffff ! Rien de plus profond dans la réflexion, rien de creusé… Franchement ! Si Actes Sud se met à nous servir de la soupe tiède! Et de toutes façons, quand je vois qu’ils vont nous sortir le tome 4 de « Millénium », ce qui veut dire que peu importe l’auteur, pourvu qu’on ait les ventes…Ecœurant !

colère

Je suis arrivée à dénicher un Annie Proulx qui va me réconcilier avec ce que j’appelle la littérature, et les livres offerts par mon copain – celui qui sait ce que j’aime – que je vais me dépêcher de lire, parce que là, franchement, la barbe ! ( et je reste polie, je ne sais même pas pourquoi  ! )

Publicités

16 réflexions au sujet de « La livrophage crève la dalle ! »

  1. Avez-vous lu Francine Prose? Elle vit aux US donc je ne sais pas si ses livres sont tous traduits en France. Mais si vous avez l’occasion essayez. A travers la fiction elle passe beaucoup de choses de la vie aux US et par extension de la vie tout court. J’aime beaucoup ce qu’elle fait. Bonne fin d’ennui et bon appétit!

    J'aime

  2. Il faut un peu se méfier de la surenchère scandinave. Comme Millenium (qui ne m’a vraiment pas emballé) a cartonné, on a été envahis, et il y a du bon et du moins bon.
    Au nord je reste cantonné à Nesbo, Indridason, Thorarinson, Mani, Staalesen (j’en oublie peut-être un ou deux).
    Sinon il y a les irlandais, et là, pour l’instant, que du bon, ou pour se remettre du soleil dans la tête, le dernier Camilleri !

    J'aime

    • C’est vrai, ce que vous dites…Moi j’ai aimé Millénium, je n’ai pas aimé Thorarinson, j’aime Nesbo mais pas tout et ainsi de suite…Tout ça est subjectif, il est aussi parfois question de « moment », on a des phases dans nos lectures, et nous n’avons pas tous les mêmes exigences, et puis je ne lis pas que du polar, heureusement ! Parfois on se fie aussi à l’éditeur, en l’occurrence pas toujours très avisé ! Avec Camilleri, j’ai eu du mal à cause de la traduction, cette obstination à vouloir rendre le dialecte est à mon humble avis stupide. Est-ce qu’on retrouve ça dans le dernier ?

      J'aime

  3. Moi, j’aime bien quand tu es en colère !!!
    Un peu de poil à gratter c’est bon !!
    Danq les livres, c’est comme dans tout, y a des modes !!
    Mais comme en ce moment, je relis l’histoire de France ( ma culture sur ce point, et d’autres, ressemble à un vieux pull plein de trous !) j’ai pas d’avis constructif !!
    Bises bises

    J'aime

    • En ne perdant jamais de vue que tout ça est très subjectif, nous avons tous ce qui nous touche ou non, ça tient à tant de choses…Par contre, la qualité de l’écriture, c’est un peu différent. Le livre de Läckberg franchement, on ne peut pas dire que c’est écrit « avec les pieds » mais en tous cas sans forcer et bien platement

      J'aime

  4. Je découvre ton blog grâce à celui de Jean-Marc Laherrère, j’aime beaucoup. D’accord pour Actes Sud, le polar (scandinave ou non) est leur danseuse, manifestement, ça fait rentrer des sous mais on n’est pas très regardants sur la qualité. Millenium ne m’a vraiment pas emballée, et Camilla Lackberg, j’ai pris un certain plaisir sur les deux premiers mais après… Les enquêtes ne me passionnent pas et les histoires de bébé, de couple, de machin, ça me soûle (je préfère lire de la chick lit, à ce moment-là). Côté scandinave j’aime bien Indridason et surtout, surtout, les deux pionniers, Sjöwall et Wahlöö, publiés en Rivages/Noir. Et je réagis à l’échange avec J.M. Laherrère sur Camilleri: moi non plus, je n’aime pas la traduction, je comprends bien que Quadruppani rend une langue, mais ça me semble si peu naturel, en français, que ça m’empêche de lire cet auteur…

    J'aime

    • Bonjour ! ce com était dans les indésirables, je ne sais pas pourquoi. Ok pour Sjöwall et Wahlöö, des pionniers et Indridason, j’adore !
      Mis à part que j’ai bien aimé Millenium ( et même énormément ) et pas du tout Lackberg, on est bien d’accord pour la traduction de Camilleri, on n’y comprend rien et cette traduction est à mon avis ratée, ça sonne faux et c’est insupportable

      J'aime

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s