Mes lectures de ces derniers jours…

Après le beau roman de Pete Fromm dont j’ai parlé dans un précédent article, « Je ferai de toi un homme heureux » de Anne B. Ragderagde ( Balland, traduit par Hélène Hervieu )  m’a paru un peu fade. On retrouve la verve acidulée de Anne B.Ragde, mais il y a une espèce d’indolence qui enlève le mordant auquel elle nous a habitués. J’avais beaucoup aimé la trilogie de « La ferme des Neshov » et « Zona frigida », le ton assez irrévérencieux de la dame et son côté décalé. Ici, bien sûr, on sourit de cette galerie de portraits, de la vie de cet immeuble, quotidienne et routinière. Mais bon, je trouve qu’elle ne s’est pas trop forcée ! Peut-être bien que l’éclatant « Comment tout a commencé » de Fromm est un peu responsable de la  perception  que j’ai eu de ce petit roman, agréable au demeurant. Alors, pour retrouver ce plaisir qu’on ressent quand on est en phase avec un auteur, une écriture, je lis « Avant la nuit », de Pete Fromm encore ( Gallmeister, traduit par Laurent Bury ) et je me régale de ce recueil de nouvelles.

pete_fromm_avant_la_nuit

Je voudrais aussi revenir sur « Impurs » de David Vann , et simplement dire que les  » âmes sensibles » peuvent être heurtées par certains passages de ce roman. Je l’ai dit, j’ai trouvé certaines scènes insoutenables, et en littérature, je supporte beaucoup de choses assez atroces ! Mais là, franchement, c’est dur !

Alors : on s’accroche ou on renonce !

Advertisements

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s