Hier, au Cadran Lunaire à Mâcon, David Vann


Rencontre exceptionnelle hier soir chez notre libraire avec David Vann, pour la sortie de son dernier roman « Impurs » chez l’excellent Gallmeister, traduit par Laura Derajinski .

J’ai lu ce roman par petits morceaux…insoutenable est pour moi le mot qui me vient en pensant à cette histoire. Depuis « Sukkwan Island », on sait qu’en ouvrant un livre de Vann, on plonge dans un univers de douleur. Eh bien là, vraiment, il décroche la palme !

Comme je le disais à des amies, il n’est pas question ici de dire si on a aimé ce texte ou non, c’est remarquablement écrit et construit. La question est : vais-je supporter ou non !

Ecouter parler de la genèse de ce livre ( et des autres d’ailleurs) a été très intéressant et éclairant. De plus, l’homme est souriant, drôle ( ça, on ne l’aurait pas cru ! ) et fort sympathique. Son interprète était Sophie Aslanides, dont j’ai déjà parlé, traductrice chez Gallmeister de Craig Johnson et de Ron Carlson.

Un article de l’Express est titré  » Le confident du diable  » ! Bien vu !

http://www.lexpress.fr/culture/livre/litterature-etrangere/david-vann-le-confident-du-diable_1243820.html

On peut remercier la librairie du Cadran Lunaire d’avoir organisé cette rencontre. David Vann est également aux Assises Internationales du roman de la Villa Gillet à Lyon ( programmes à votre disposition à la bibliothèque ).

IMPURS

Publicités

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s