Lectures d’un week-end sous un ciel gris

bambi barJe commence par ce livre, « Bambi bar », de Yves Ravey, aux éditions de Minuit, parce qu’il n’y a rien à en dire…enfin je n’ai rien à en dire. Oublié aussi vite que lu.

Ensuite, « Veuf » de Jean-Louis Fournier, publié chez Stock. Comme j’ai dit à l’amie qui me l’a prêté : « Il m’a fait pleurer comme une madeleine et sourire un peu ». Dans le style très reconnaissable de Fournier, l’histoire de la perte de l’être cher, comme on dit…Et ça commence ainsi :

« Je suis veuf. Sylvie est morte le 12 Novembre. C’est bien triste. Cette année, on n’ira pas faire les soldes ensemble. » Le ton est donné…Certains passages sont forts, comme le sac à main fouillé, comme ce désarroi de celui qui reste et qui se dit que personne ne lui tiendra la main quand lui mourra…

veufAlors, pas vraiment de quoi se tordre, mais beau livre, très touchant.

Enfin, je termine bientôt « L’embellie » de Audur Ava Olafsdottir, traduit par Catherine Eyjólfsson. J’avais parlé d’elle lors de son premier roman, « Rosa candida », petit bijou de poésie, de douceur et de délicatesse , édité chez Zulma. Je retrouve avec plaisir cette écriture sensible, où l’humour affleure souvent, mettant aux lèvres un léger sourire . Personnage quelque peu fantasque, cette jeune femme de 33 ans, qui part faire le tour de l’île ( l’Islande, donc ) , accompagnée du petit garçon de 4 ans de sa meilleure amie clouée au lit pour quelques mois. Enfant mal voyant et mal entendant, et surdoué…

l-embellieComment cette rencontre et cette cohabitaton va donner un tout autre tour à la vie que l’héroïne envisageait…Une belle histoire d’amour, en fait, entre deux êtres hors normes. Je me régale, c’est encore une fois doux, drôle, l’écriture est caressante et apaisante, enfin , elle produit cet effet sur moi, ce livre me fait du bien, et celui-ci est un coup de coeur.

P.S. : ça y est, je l’ai terminé ! A la fin, les recettes du livre, plus: un modèle de tricot…Alors si vous avez du blanc ou du steak de baleine, du thym arctique et autres aliments exotiques…Ce carnet de recettes est donné par la narratrice- héroïne, et pas par l’auteur. Avec le côté fantasque dont j’ai parlé…

Un régal du début à la fin, donc !

Advertisements

commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s